Des vérités sur l'enseignement supérieur au Maroc

Publié le par samya

Au cours de ma modeste expérience dans l'enseignement supérieur en sciences sociales, j'ai découvert certaines vérités que je transpose ici:

- la majorité des enseignants en sciences sociales surtout en droit ne savent pas comment manipluer un ordinateur

- la majorité de ces mêmes enseignants n'ont aucune formation dans le domaine...de l'enseignement (on apprends sur le tas).

- la majorité de ces enseignants n'ont aucun espace pour traiter les questions relatives à la pédagogie, les seules questions "discutées" ont trait surtout à la logistique (dates des examens, responsable de coordination, reponsable de filiaire, etc.)

- ces dernières fonctions ont surtout un aspect administratif, ce qui fait que celà entraîne souvent une véritable concurrence entre profs pour accéder à ces postes (surtout le poste de chef de département!).

- très peu d'enseignants s'intéressent à la recherche

- beaucpup d'enseignants sont aussi...des commercants

Voici quelques vérités vérifiables partout dans les fac de droit et d'économie. Ce sont là, à mon avis les domaines qui auraient dû être visés par la réforme.

Publié dans lionnedatlas

Commenter cet article

LNO 29/10/2009 02:37


TRISTE REALITE


Maha 03/06/2009 14:09

effectivement c'est bien beau de critiquer mais je suis en France pour le moment et bcp aussi ne savent pas se servir d'un ordi, vous voyez ce n'est pas si différent!

Mounir 08/02/2008 13:32

Viens réfléchir avec nous, simples blogueurs sur la sauvegarde de l'enseignement au Maroc, suite à la réaction de notre ami blogueur Taha Balafrej.http://balafrejtaha.blogspot.com/2008/02/basta.html

yasmiline 30/01/2006 18:19

pourquoi des commercants?

Carpe Diem 23/12/2005 18:54

Le monde parfait n'existe pas ma chère !
Bises !