I'm back, maybe...

Publié le par LionnedAtlas

Oui, je sais, je n'ai pas été à la haureur de mon blog. Je l'ai négligé, laissé en jachère, ingnoré...Ce ne sont pas les maux qui manquent, mais peut être ais-je pris le pli? Parler, palabrer, rédiger quelques pauvres mots sur un écran pour que tout le monde apprenne combien c'est dur la vie universitaire au Maroc, quel exploit! Pendant ce temps là, rien ne change, et je sais que jamais je n'aurais la verve, ni le verbe d'Ibn Kafka...mais comment fait-il? A chaque événement, à chaque nouvel info, il est là détaillant la chose, cherchant des liens utiles, donnant son avis...Chapeau bas cher collègue! Chapeau bas à tous les blogueur fidèles et consciencieux!
 Moi j'ai l'impression qu'il me faudrait une vie parallèle pour pouvoir à la fois préparer mes cours, faire de la recherche, et vivre...Le temps me file entre les doigts comme une poudre magique et quand je pense à reprendre mon blog, je me dis mais que vais-je dire? Continuer à me lamenter son mon sort? Oui, j'avoue qu'en parler soulage. Mais je ne vais tout de même pas en parler jusqu'à ma retraite de cette fameuse réforme universitaire mal foutue!!

Il est vrai que maintenant nous avons droit à des stages payés au frais de la princesse 15000 dh en trimages.jpgois ans. Que veut le peuble? Tout le monde se creuse le ciboulet pour dénihcer quelque part où aller faire ce fameux stage pédagogique. Cette année j'ai du faire trois dossiers pour profiter de la manne. Mais à chaque fois, les frais du stage s'évéraient bien plus élévés que le montant alloué. Une vraie formation qui en vaut la peine coute 200 euros, sans compter les divers autres frais d'hébérgement, de voyage etc., alors 15000 dh...C'est bien, maisl il faut avoir le salaire idoine. C'est pas que nos salaires sont bas, mais ils sont bien chétifs par rapport à ce qu'on est censé en faire: acheter des livres, aller à des conf, etc...Ce n'est donc pas étonnant que la plupart des enseignants universitaites aient des "affaires" à côté: écoles privées, téléboutiques et autres étrangetés...J'ai même un collègue qui vend du bétail: "alors ils t'on offert combien pour le veau? 10000 dh? (ndlr: le salaire d'un mois presque) Bon, tu attends que j'arrive..." crie-t-il au téléphone avec son accent (de vendeur de bétail) à son associé. S'il ne confond pas les étudiants à son bétail ca va. Mais moi je me demande comment fait-il pour arriver la tête bien pleine de droit (si au moins il enseignait le droit des affires!) tout frais pour l'ingugiter à ses étudiants...Car il ne faut pas penser qu'à l'université nous faisons autre chose que de l'ingurgitation forcée. Oh bien sûr, nous essayons, mais combien de fois les plus téméraires d'entre nous s'essouflent, viellisent d'amertume à force de trouver le fil du téléphone coupé, la porte de la standardiste fermée, le bureau du secrétaire déserté... Alors beaucoup choisissent la politique du "je fais mon tour de théâtre et je me casse".

L'enfer c'est les autres, les collègues qu'on a choisi pour nous représenter, font les chefs devant les étudiants et se tranforment en petits dictateurs...Ca je brule d'envie d'en parler. Tant pis je crois que je vais continuer à venir ici, à mon petit confessoire, à mon petit arbre à palabre, il était temps que je vienne l'aroser celui-là!!

 

Publié dans lionnedatlas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lionnedAtlas 18/08/2011 02:35



Merci. Oui, pourquoi pas. Durant les vacances de février pas exemple.



Marie-Aude 15/08/2011 05:45



ça ne doit pas être le même Tazzarine, il y en a une dizaine en tout au Maroc. Le nôtre est dans la vallée du Draa. On a plein de marabouts, mais pas d'ancien couvent... mais on peut vous emmener
marcher quand même, on n'est pas si loin de Bougafer :)



LionnedAtlas 15/08/2011 05:17



Merci Marie-Aude! C'est gentil de venir sous mon arbre à palabre. J'aime beaucoup votre site. Je suis une fan des randonnées. Je vais souvent au grand Atlas, pour marcher mais aussi pour écouter
le silence. Tazzarine, c'est bien là où il y a un vieux couvent? Ca fait des lustres que je pense à y aller.



Marie-Aude 14/08/2011 21:25



Bonjour,


je ne sais pas si cela peut vous motiver, mais je vous lis avec plaisir... malgré vos longs silences je ne vous ai jamais enlevée de mon aggrégateur, et j'attends la suite avec impatience